PIGMENTS ET PRODUITS DE MISE EN OEUVRE

A l'origine des couleurs

À la fin du 19ème siècle, en mettant au point les premières couleurs à l'huile réservées à ses clients artistes, Gustave Sennelier avait compris la nécessité impérieuse d'élaborer ses préparations à l'aide de pigments de toute première qualité, d'origines soigneusement vérifiées et aux caractéristiques chimiques bien précises. Le respect de ces exigences permettait d'assurer au final la conservation des tons d'origine et la pérennité des oeuvres des artistes.

Aujourd'hui, si de nombreux pigments ont disparu par épuisement de leurs gisements naturels ou ont été proscrits pour leur toxicité, le marché propose une très grande variété de pigments de synthèse qui égalent les performances des anciens pigments minéraux comme le Lapis Lazuli, le Cinabre...Bien entendu on extrait toujours les terres qui comportent des substances provenant de l'action des éléments naturels sur certains minerais: ainsi les ocres sont des argiles teintées par des oxydes de fer. Certaines terres "brûlées" sont obtenues par calcination de la terre d'origine.

Aujourd'hui, Sennelier reste très vigilant sur la sélection des pigments qu'il utilise dans ses propres fabrications: Huiles et Aquarelles extra-fines, Pastels tendres et à l'huile. Ce sont exactement ces mêmes pigments qui sont proposés aux artistes qui ont alors la possibilité de maîtriser totalement la préparation de leurs couleurs avec une finalité précise.