< Retour à l'actualité

Rencontre avec un artiste: Jeong Seung Bin

Dans ses portraits, Sennelier met à l’honneur ses artistes coup de cœur. Des artistes du monde entier aux univers singulier. Dans ce portrait, découvrez l’aquarelliste sud-coréen Jeong Seung Bin.

Pouvez-vous nous parler de votre parcours artistique?

Bonjour ! Je m'appelle Jeong, Seung bin mais mes amis à l'étranger m'appellent Bin. Je suis un dessinateur et un illustrateur coréen. Je dessine la vie quotidienne et les voyages. Je me suis spécialisé dans le design à l'université puis j'ai travaillé comme animateur en entreprise. Je travaille aujourd'hui en tant qu'artiste indépendant!

Avez-vous une technique préférée ? Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans cette technique ?

J'utilise une combinaison de couleurs plutôt qu'une seule. Une couleur reste la même, peu importe qui l'utilise. Les couleurs ont aussi leur propre personnalité. Mais je ne mélange pas plusieurs couleurs à la fois. J'évite les surcharges importantes sur le papier. De cette façon, j'essaie de conserver la richesse des couleurs et leur transparence. En ce sens, l'aquarelle Sennelier est un très bon produit. Elle conserve toujours la transparence.

Selon vous, quel est le matériel le plus important pour un artiste et pourquoi?

Selon moi, c'est le papier. Le papier est comme une sorte de terre. Tout comme les cultures qui proviennent d'une terre fertile, un bon papier produit toujours de bons résultats. L'aquarelle est comme les graines, et les pinceaux sont des outils de culture.

Avez-vous une couleur préférée ? Du matériel préféré ? 

J'aime les couleurs chaudes jaune et orangées. Cela ressemble beaucoup à la lumière du soleil qui illumine le monde. J'utilise généralement un stylo à encre, mais je préfère le stylo plume. J'aime la sensation unique des lignes du stylo plume. Et les pinceaux et les palettes doivent toujours être aussi propres que neufs.

Comment organisez-vous votre palette de couleurs ?

La plupart du temps, j'utilise la couleur telle quelle. J'utilise plusieurs marques d'aquarelle, mais je garde les même réglages sont les mêmes que lorsque que je les achète. Selon moi, c'est mieux de peindre avec la couleur choisie. 

 Parlez-nous de votre univers artistique et de vos influences. 

Ma peinture n'est pas parfaite comparée aux autres. J'ai toujours l'impression qu'il manque quelque chose. J'aime cela, ce n'est pas parfait, mais les gens semblent aimer mes dessins. Je veux dessiner un sujet qui donne du bien-être et de la chaleur plutôt qu'un sujet froid.

Quel est le meilleur aspect du métier d'artiste aujourd'hui ? Et le plus difficile? 

Ce que je préfère c’est que je peux peindre à tout moment. Je trouve toujours beaucoup d'inspiration auprès de nombreuses personnes et de nombreux endroits. Créer quelque chose me rend toujours heureux. Cela me permet de voir le monde d'une manière un peu plus positive. C'est toujours amusant d'écouter et de regarder beaucoup de choses. La chose la plus difficile dans je métier d’artiste, je dirais la gestion de soi. La paresse est mon plus grand ennemi. 

Avez-vous un conseil à partager aux artistes débutants ? 

Vous devez faire attention à beaucoup de choses et vous devez apprendre les connaître. Il ne s'agit pas de simplement dessiner ce que vous voyez. Il est important de bien comprendre votre sujet. La diversité des sujets produira des résultats variés.

Pouvez-vous nous parler de vos actualités, vos projets futurs?

Je suis en train d'écrire un essai de dessin sur mon voyage en Europe. S'il ne prend pas de retard, j'ai l'intention de le publier cette année. Je fais des recherches sur la transposition du dessin numérique et analogique. J’espère pouvoir le présenter en vidéo. Cependant, rien n'a encore été décidé. A suivre…

Retrouvez Bin sur :

Instagram : https://www.instagram.com/90gram/?hl=fr 
Youtube : https://www.youtube.com/c/drawingnote ;