L'Oil-Stick, la Couleur dans la Main

L’huile extra-fine solide SENNELIER permet une nouvelle approche du travail de la peinture à l’huile à la fois sur la couleur et la matière. Ce “nouveau matériau” agrandit le champ de liberté d’expression dans cette technique.

Sennelier

Nos huiles extra-fines solides SENNELIER ont pour base :
- des pigments purs.
- des huiles végétales (siccatives), sélectionnées pour leur faible jaunissement dans le temps et qui sont utilisées comme liant de broyage.
- une cire minérale qui donne la consistance solide. Cette cire a fait l’objet de nombreux tests et répond aux critères suivants :
- bonne conservation dans le temps,
- très bonne tenue du film sur les différents supports traditionnels pour peinture à l’huile. Belle homogénéité de finition.
- donne une bonne liaison entre les différentes couches.

Ce qui caractérise la qualité de cette peinture réside dans son onctuosité et sa facilité d’application.
L’expérience acquise par la marque SENNELIER avec les pastels à l’huile, a été un atout précieux dans l’élaboration et la mise au point de cette gamme de produits et un gage de qualité. La forme solide rappelle d’ailleurs les pastels à l’huile Grand Modèle de SENNELIER même si ce produit reste toutefois très différent de par les matériaux qui entrent dans sa composition.

MISE EN OEUVRE

L’huile extra-fine solide SENNELIER s’utilise seule ou en complément des couleurs à l’huile en tubes. Ces couleurs permettent la réalisation complète d’une oeuvre. Elles s’appliquent directement sur les supports traditionnels de la peinture à l’huile (gras ou universel) et exigent de même la bonne qualité de la préparation des fonds.

Supports : Toiles à peindre, cartons toilés, panneaux préparés, papier à peindre.
L’huile extra-fine solide devra être appliquée en pellicule assez mince (ne pas excéder 1 mm), superposable au même titre que la peinture à l’huile en pâte et pourra, éventuellement, être diluée à l’essence de pétrole ou de térébenthine. Avant utilisation, il est nécessaire de peler la pellicule en surface. Cette dernière se reformera après quelques jours de non-utilisation et permet ainsi de protéger la couleur et de la conserver.
La peinture appliquée sèche en surface entre 2 à 5 jours, suivant les conditions atmosphériques.
Après 6 mois, la peinture se vernit comme une peinture à l’huile traditionnelle avec un vernis final à tableaux. Vernir avec précaution à l’aide d’une brosse souple pour ne pas arrâcher la couche picturale. Il existe un médium incolore qui permet d’obtenir des effets de transparence et de glacis.
Les huiles extra-fines solides SENNELIER présentent des nuances opaques (O) ou transparentes (T) suivant la nature des pigments utilisés. Le produit se conserve bien dans le temps et ne nécessite pas de précautions particulières mise à part la nécessité d’éviter une source de chaleur qui pourrait l’altérer.

Sennelier

Il existe 2 tailles de bâtons :
Moyen diamètre 20 mm - 38 ml - Longueur : 130 mm
Gros diamètre 30 mm - 96 ml - Longueur : 150 mm (très utile pour les grandes surfaces, les fonds et les aplats)

Des techniques d’application et d’utilisations très variées :

1 en application directe du bâton (sur la pointe ou sur la tranche), enmélange direct des couleurs sur le support, avec possibilité ensuite de :
2 fondu : au blaireau ou à la brosse éventail, au doigt, à l’estompe ou à l’essence.
3 lavis : à l’essence de térébenthine ou de pétrole
4 reprise : au couteau ou au pinceau
5 effet de texture : application de la peinture en touches épaisses avec reprises à la brosse ou au couteau.
6 sgraffitte (therme signifiant “égratigner”) : action de strier lacouche de la peinture fraîche avec la pointe du pinceau ou un couteau pour faire apparaître le fond. Le sgraffite est une technique apparentée à la gravure qui permet de retrouver les sous-couches de peinture mais aussi de gratter et de nettoyer les parties indésirables de la toile.
7 décoration intérieure : sur verre, céramique...